___________________________________________________________________________________

SOIRÉE D'OUVERTURE 2011
le 12 juillet
20h30 programme Fixation 2011 de la FixC (Helsinki)
22h programme Un commencement continu du Collectif Jeune Cinéma
Théâtre des Chartreux 105, avenue des Chartreux / 13004 Marseille tél. 04 91 50 18 90

20h30 programme Fixation 2011 de la FixC - 44mn
En psychologie, le terme fixation désigne l’état dans lequel un individu développe des obsessions en relation avec certains corps ou objets. Il peut aussi signifier une action comme maintenir le regard dans une direction, répéter constamment un geste et/ou un rituel. Le programme Fixation est un court voyage traversant différents mondes de l'image en mouvement. Ces films sont réalisés par des artistes de la FixC cooperative.



Flutter de Juha van Ingen
3'31, 2009, Finlande
Images de papillons tropicaux accompagnées par un son basse fréquence non synchrone avec celui produit par le battement des ailes. Ce film tourné en Super 8 a été transféré en numérique.
Exotique de Seppo Renvall
9', 2009, Finlande
Un voyage poétique dans la vie quotidienne où se succèdent de discrets détails architecturaux, les images fragmentaires de passants entraperçus, le jeu des ombres et des lumières sur les murs nus ou les lits défaits. Ce flux est accompagné par la musique de Zape Leppänen.
The Holy Road de Maria Duncker
2'19, 2009, Finlande
Quand j'apprenais à jouer de l'harmonium, il y a dix ans environ, en improvisation libre, des hymnes sont venus. Et ils continuent de venir. D'autres choses, que j'ai faites sur une longue période sont sorties de sacs plastiques, cousues en «costume multi-national» et expérimentées avec la camera obscura.
A Life of Ones Own de Kari Yli-Annala
9', 2008, Finlande
A Life of One's Own est un film roman qui mêle l'histoire d'horreur traditionnelle de l'époque romantique à la science-fiction, produisant une narration avec des images proches de l'abstraction.
Bloom de Maria Duncker
4'06, 2006, Finlande
Bloom est le résultat d'un moindre effort pour atteindre des sensations célestes dans les bras d'un cerisier en fleur. Musique : Tuomo Puranen.
In girum imus nocte et consumimur igni de Jarkko Räsänen
5mn10, 2011, Finlande
La vidéo montre la dégradation due à la compression jpeg d'images (jpegs) représentant de célèbres autodafés de livres, trouvées sur le net. La même image est recopié des centaines de fois, jusqu'à ce que son «squelette» devienne visible. Ce squelette contient la quantité minimale d'information qu'une image peut présenter selon l'algorithme jpeg. La bande-son se compose du «silence» d'un disque vinyle dont l'enregistrement ne contient aucune information sonore.
Vantaa de Erkk Nissinen
11mn50, 2008, Finlande
Un voyage musical.

FixC
Basée à Helsinki, la FixC est une coopérative d'artistes. Cet organisme indépendant a été lancé en avril 2007 dans le but de produire, distribuer et promouvoir l'art vidéo, le media art et le cinéma expérimental. La coopérative organise des expositions itinérantes et des projections, propose des installations, des performances et des rendez-vous avec d'autres artistes. Un grand nombre d'œuvres de notre catalogue a été présenté dans d'importantes expositions, festivals et événements internationaux. Notre objectif est de créer un réseau vivant entre artistes et structures. Bien que nous soyons les principaux promoteurs des œuvres de nos membres, nous invitons d'autres artistes à participer à nos projets. Estimant qu'en art, les moyens de distribution traditionnels ne sont plus en mesure d'agir efficacement, nous avons fondé la FixC pour faire face à l'évolution en cours. Une évolution qui demande une action indépendante et une prise d'initiative propre aux artistes : de nouvelles méthodes d'organisation, l'amélioration des stratégies et des tactiques. Nous avons relevé ce défi en créant la FixC coopérative.
FixC
FixC Cooperative PL 39 FI-00921 Helsinki Finlande
email
www.fixc.fi

22h programme Un commencement continu du Collectif jeune Cinéma - 67mn
Un parcours depuis les années 70 jusqu'au début des années 2000 : des formes, des rythmes et des matières constamment bouleversés.



LE CERVEAU GRATINÉ DE PUPILIJA FEREVEK (Gratinirani možg ani Pupilije Ferkeverk) de Karpo Godina
Yougoslavie, 1970, 12', coul, stéréo
5 jeunes hommes - des artistes d’avant-garde slovène - se tiennent debout dans la mer. Une jeune fille se balance. Le temps passe. Ce film a été interdit car il représentait la décadence du film d’art.
FLUX RE FLUX de Christian Lebrat
France, 1981, 9'30, coul, stéréo
La ville, la foule, les foules traitées en laboratoire cinéma puis transférées sur vidéo. J'ai ensuite utilisé une particularité de la vidéo en manipulant latéralement, en surface et en densité chromatique, un volet vertical. Chaque opération est répétée plusieurs fois en incrustations successives. L'image finale a été réalisée en quelques heures, directement à la main ou plutôt à plusieurs mains, comme l'exécution d'une partition improvisée dans l'instant. Le rythme, le flux de la ville confrontés au balayage et à la condensation de la vidéo. (Christian Lebrat, 1982)
THE VEGETARIANS de Peter Rubin
USA, 1981, 14', coul, stéréo
Un simple repas d'ingrédients photographiés méticuleusement avec des gros plans épouvantables.
I MOTION de Rozenn Nobilet
UK, 1995, 7', n/b, stéréo
Un film rythmé qui explore le mécanisme cinématique au travers celui d’un corps humain en action pour nous conduire au cycle de la vie.
IN MEMORIAM de Jorge Cosmen
Espagne, 1999, 4', n/b teinté, stéréo
In Memoriam est un poème visuel, né d’une déception amoureuse, il est obscur, intime et indéchiffrable, comme la vie elle-même. De la peinture en mouvement, de la photographie introspective et la clôture d’un épisode personnel, c’est un jeu d’images dans lequel l’abstraction rentre dans la réalité sensible du corps et inversement. Dans son voyage sombre du cerveau au cœur il n’y a pas de logique. C’est un requiem pour quelqu’un qui n’existe pas encore – tel que je me souviens d’elle –, qui peut être a seulement vécu dans ma mémoire et qui vit maintenant ensevelie dans ces images.
Au fur et à mesure que le film se faisait, la méthode utilisée était plus proche du développement d’un poème ou dune peinture, dans la quelle le temps et le hasard influencent des diverses manières. (...) L’influence de la "cineplastica" et des premières avant-gardes est constante dans ce travail.
SPRING ROLL de Zapruder Group
Italie, 2001, 20', coul, stéréo
‘A’ entre dans l'appartement où ‘B’ est en train de dormir après avoir pris une douche... Étude du grand malaise de l'horreur du domicile. Raisons de ce malaise. Augmentation progressive de la maladie et catastrophe finale... Spring Roll est la première étude sur le mal de vivre. Il est clair que cela ne concerne pas seulement les hommes vivants dans des appartements, mais le fait de vivre la scène, d’être en face de la caméra (en face d’elle). Une étude de l’acteur et de l’espace exposé.

Le Collectif Jeune Cinéma (CJC), créé en 1971, a été la première coopérative de cinéma expérimental et différent fondée en France, et se consacre à la diffusion et à la promotion des pratiques expérimentales de l'image et du film.
Les activités du CJC se développent selon différents volets :
- L'organisation du Festival des Cinémas Différents et Expérimentaux de Paris, événement international annuel entièrement dédié au cinéma expérimental et différent, dont en décembre prochain, du 6 au 11, se tiendra la 13ème édition aux Voûtes ;
- La distribution du catalogue du CJC, riche de plus de 900 titres, auprès des institutions, musées, festivals et programmateurs internationaux, dans le cadre de diffusions non-commerciales ;
- La promotion des pratiques expérimentales de l'image et du son à travers la réalisation d'ateliers et l'accompagnement des films lors de leur projection ;
- Tout au long de l'année la programmation et l'animation de séances mensuelles au cinéma La Clef à Paris.
Le Collectif Jeune Cinéma fête en 2011 ses 40 ans d'activité. Nous célébrerons cet anniversaire tout au long de l'année à travers plusieurs événements organisés autour de la coopérative, de sa collection et de son histoire.
Collectif Jeune Cinéma
c/o Mains d'Œuvres – atelier 11 1, rue Charles Garnier
93400 Saint-Ouen
tel+fax : +33. (0)1.40.11.84.47
email
www.cjcinema.org